Médicaments : sous quelles formes pour être en forme?

 

On ne peut pas vraiment dire que ce dont je vais vous parler est un truc fun alors je vais plutôt le classer dans les trucs bons à savoir!

Chaque jour, nous sommes des millions de personnes à avaler un comprimé pour calmer un mal de tête ou un mal de ventre. Mais lorsque l’on rentre dans une pharmacie, on se croit parfois être devant le rayon yaourts d’un supermarché tant la variété des formes de médicaments est nombreuse! Comprimés, gélules, cachets effervescents, lyoc, poudres, sirops et j’en passe, on ne sait plus à quel saint se vouer.

A cela s’ajoute une quantité déconcertante de marques différentes pour une seule et même molécule ou presque. Rappelons que les Doliprane, Efferalgant, Dafalgan… ne sont en fait que des comprimés de Paracétamol que l’on peut du reste obtenir sous ce simple nom générique.

 

La seule différence non négligeable est le prix qui varie de plusieurs centimes selon le laboratoire qui le commercialise, Sanofi, Sandoz, Mylan, etc…  et aussi parfois la pharmacie où l’on se le procure, mais ceci est une autre histoire.

Quand un bon mal de tête vous vrille les tempes, notre priorité est de s’en débarrasser plus vite possible.

Devant cette jungle de formes de médicaments, j’ai posé la question à ma pharmacienne préférée pour savoir tout simplement lequel parmi tous ces « modèles » agissait le plus vite et voici le classement qu’elle m’a donné:

Sur le podium nous avons:

 

Number One : le cachet effervescent

Mais pourquoi me direz-vous? eh bien tout simplement parce que comme ce type de comprimé se dissout dans l’eau il est du fait immédiatement désintégré (genre pistolet laser quoi!) et du coup il ne met qu’une petite minute pour que son principe actif soit assimilé par notre organisme et passer dans notre sang. A noter que les sachets de poudre agissent de la même manière sans oublier les formes « orodispersibles » un gros mot pour évoquer ces comprimés que l’on met sous la langue et qui fondent très rapidement.

 

♦ Number two : la gélule

Le remède est cette fois enfermé sous forme de poudre dans une capsule fabriquée à base de gélatine et c’est cette matière qui se désagrège dans l’estomac assez vite permettant la libération du principe actif.

 

♦ Number three : le comprimé classique

Tout comme la gélule, cette forme arrive sous un aspect solide dans notre estomac et dans ce cas son temps de décomposition peut prendre jusqu’à 15 minutes (un poil moins pour une gélule donc) pas très cool lorsque le marteau piqueur s’est invité dans notre crâne!

 

Bien entendu chaque forme a ses autres avantages et inconvénients: la facilité d’utilisation pour un comprimé classique, on a pas toujours un verre sous la main, le fait qu’il soit sécable et qu’il n’occasionne pas de goût désagréable ce qui n’est hélas pas le cas pour les formes effervescentes ou les orodispersibles souvent infectes, il faut bien le reconnaître.

Malgré tout il est important de préciser que le délai de soulagement de la douleur dépend avant toute chose du principe actif qui est le facteur primordial.

Voilà chers amis, il ne vous reste plus ainsi qu’à choisir entre un soulagement plus rapide mais pas très agréable ou l’inverse et souvenez-vous qu’un des meilleurs remèdes pour rester en forme c’est encore une bonne dose d’humour chaque jour 🙂

 

 

 

Source : ma pharmacienne, une fille bien et compétente croyez moi:)