La confiture de prunes rouges

En ces jolis mois d’été, les étals des marchés regorgent de fruits juteux et savoureux. C’est donc le plein moment pour penser à se fabriquer quelques bonnes réserves de confitures pour l’hiver.

Mon pêché mignon est sans nul doute le travail de la prune rouge qui donne une confiture légèrement acidulée et très riche en goût.

Mais comment procéder me direz-vous pour obtenir un résultat satisfaisant?

Le grand secret pour réussir une bonne confiture réside dans la préparation des fruits et surtout leur cuisson qui est l’élément déterminant.

Permettez-moi de vous livrer ici ma façon de procéder, qui si vous la respectez bien vous donnera entière satisfaction.

  •  Choisissez de belles prunes rouges bordeaux, mûres à point, sans blessures, ni coups. Si vos fruits sont encore un peu fermes, laissez-les mûrir quelques jours avant de les utiliser. Un fruit bien mûr permettra aux noyaux de se détacher très facilement, ce qui est bien pratique, vous le verrez.
  • Éviter de cuire une trop grande quantité à la fois: 1,5kg de fruits est la quantité idéale. Ce poids vous permettra d’obtenir 4 pots de 350g.

Ces deux points importants exposés, passons à la réalisation.

  • Dans l’après-midi, la veille, peser vos fruits, lavez-les et essuyez les bien.
  • Prenez une grande sauteuse anti-adhésive et découpez vos prunes en petits morceaux tout autour du noyau. Laissez les noyaux avec les fruits, vous les retirerez en fin de cuisson.
  • Pesez la moitié du poids des fruits en sucre cristallisé soit 750g. N’essayez pas d’utiliser un sucre fin, vous gâcheriez tout! Les sucres « spécial confiture » comme il en existe dans le commerce n’ont pas ma préférence car ils ne permettent pas une lente cuisson du fruit. Pour faire de bonnes choses, il faut du temps!
  • Répartissez ce sucre sur vos fruits découpés, bien uniformément.
  • Puis à ce stade, laissez reposer le tout jusqu’au lendemain matin. Vous pouvez mettre le couvercle de votre sauteuse mais sans le fermer complètement pour éviter la fermentation.
  • Après avoir reposé plus d’une nuit, vos fruits sont prêts pour passer à la cuisson. Un beau jus bien rouge c’est formé au fond de votre sauteuse.
utilisez cette pince pour vider l'eau de vos pots

utilisez cette pince pour vider l’eau de vos pots

  • Avant de lancer la flamme, préparez vos pots de confiture vides (personnellement, je les récupère tout au long de l’année, lorsque j’achète des confitures du commerce, les pots font parfaitement l’affaire.)
  • Faire bouillir une grande casserole d’eau, ou utilisez une bouilloire électrique et ébouillantez vos pots ainsi que leur couvercle.
  • Puis les vider de cette eau bouillante et retournez les pots sur un papier absorbant ou un torchon propre. Faites de même avec les couvercles. Il s’agit en effet de stériliser les pots pour assurer une parfaite conservation de votre confiture, toute l’année durant.
  • Ceci fait, il est temps de débuter la cuisson qui se fera par étapes et qui est primordiale dans la réussite de votre confiture.
  • Démarrez sur une flamme plutôt forte, non pas la puissance maximum mais disons 2 crans en dessous (vous avez souvent des points de repères sur les boutons de gaz, prenez ainsi le point le plus élevé et baissez de 2 crans).
  • Utilisez un minuteur ou votre montre et comptez 10 premières minutes (démarrez le décompte dès que la sauteuse est sur la flamme). Au bout de 5 minutes environ, vous allez voir apparaître une grosse écume bien mousseuse. A l’aide d’une écumette retirez la délicatement en prenant soin de ne pas ôter de fruits.
  • Au bout des 10 minutes, baissez la flamme d’une graduation et comptez 5 minutes de plus. L’écume va être un peu moins importante mais continuez de l’enlever.
  • Les 5 minutes passées, baissez encore une fois d’une graduation et comptez encore 5 nouvelles minutes. L’écume à ce stade a presque disparu.
  • Au terme de ces 20 minutes (au total), baissez une dernière fois d’une graduation votre gaz. Vous devez avoir un petit bouillon qu’il faudra poursuivre pendant encore 25 minutes à la même graduation.
  • Écrasez vos fruits au presse purée à main ou à la fourchette. Avant les 10 dernières minutes de cuisson, allez à la pêche aux noyaux. Vous pouvez très bien les laissez aussi, c’est là une affaire de goût. Écrasez à nouveau.
les outils indispensables

les outils indispensables

 

  • 45 minutes sont passées, vous pouvez couper votre gaz.
  • A l’aide d’une louche, remplissez immédiatement vos 4 pots stérilisés bien à ras bord. Attention de ne pas vous brûler!
  • Essuyez grossièrement à l’aide d’un essuie-tout vos pots et fermez sans plus attendre avec le couvercle en serrant le plus fort possible. Puis retournez vos pots. Cette astuce assurera une parfaite fermeture de vos confitures et évitera que de l’air ne s’infiltre. La conservation est ainsi optimale.
  • Laissez vos pots dans cet état jusqu’en fin de soirée. A ce moment là, vous pourrez les retourner et les nettoyer convenablement.

Si vous avez respecté ces quelques consignes simples, vous aurez réussi une délicieuse confiture, légèrement acidulée, riche en goût, pas trop épaisse, qui se tartinera à merveille et vous aurez ainsi le plaisir de la déguster toute l’année.

 

Publicités