Parodontite : au cas où vous auriez une dent contre votre dentiste !

La vieillesse apporte la sagesse dit-on souvent, je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas elle engendre son lot de petits et gros bobos, ça c’est sûr ! Si certains sont bien visibles, d’autres au contraire sont tapis dans l’ombre et mijotent sous le couvert durant des années puis un jour décident de prendre place à votre table.

C’est le cas de la parodontite. Mais qu’est ce que c’est que cette bête là me direz-vous ? Allez, comme vous êtes sympa je vous explique 🙂

Imaginez qu’un bon matin, en mordant dans votre bon morceau de baguette fraîche vous vous aperceviez qu’une de vos dents bouge. Vous allez aussi sec rendre visite à votre dentiste favori, vous savez celui qui vous « soigne » depuis dix ans et qui vous dit depuis tout ce temps en poussant la chansonnette que tout va toujours bien, que le tartre c’est bon pour les autres mais sûrement pas pour vous, que vous pouvez croquer la vie à pleines dents et que venir lui faire un petit bonjour une fois par an c’est bien suffisant !

Sauf que ce coup-ci, il vous tient un tout autre discours !

_ Effectivement vos dents bougent ma petite dame, vous faites une parodontite car le tartre s’est accumulé en dessous des gencives.

_ Mais que me racontez-vous là méchant bougre ? l’interrogez-vous interloquée !

_ Eh oui chère madame! de braves vilains microbes destructeurs se sont installés bien au chaud sous les gencives et se sont collés à la racine des dents. Ils se sont mis tranquillement à « grignoter » l’os de certaines dents comme attablés devant un inépuisable festin de roi .

_ Est-ce grave docteur ? vous empressez-vous de lui demander en ravalant votre salive.

_ Ben selon moi, à plus ou moins longue échéance, comme vos dents se déchaussent vous pouvez les perdre si vous ne faites rien !

_ donnez-moi vite la solution à ce problème, lui dites-vous avec un regard implorant alors que vos boyaux se tordent d’une angoisse grandissante.

_ un problème? je n’ai que des solutions! Il faudra tout d’abord faire une radio panoramique pour évaluer l’ampleur des dégâts, puis un surfaçage sur l’ensemble de vos dents, action qui consiste à retirer le tartre en profondeur et à nettoyer tout ça histoire de virer tout ce petit monde qui se tape l’incruste depuis un bon moment chez vous sans y être invité!

Malgré la perspective peu alléchante de devoir rester des plombes sur son fauteuil, vous regardez alors votre dentiste avec des yeux remplis d’espoir, vous imaginant déjà sauvée du naufrage du Titanic. Sauf qu’il termine son explication par un :

_ ça vous coûtera 500 euros, ponctué d’un sourire style « émail diamant » !

Vous vous dites alors que tout bien considéré vous auriez dû apprendre à nager quand vous étiez petite et vous vous empressez d’attraper la première bouée qui se trouve à portée de votre main, c’est à dire le sage : « je vais réfléchir  à tout ça » !

La sagesse, je vous dit, la sagesse brave petite lueur qui brille dans votre esprit qui vous empêche de paniquer grave et vous fait vous interroger sur ce qu’il y a moyen de faire devant une telle annonce, car même si un porte monnaie n’a jamais couru derrière un corbillard comme l’aime à dire ma voisine, vous n’avez pas forcément envie de jeter votre agent par les fenêtres !

C’est pourquoi il vous vient l’idée d’aller faire un tour dans l’école de dentistes de votre coin. Eh oui, il faut bien qu’avant de devenir des arracheurs de dents, ces braves praticiens (mais oui il y en a heureusement) apprennent le métier et aillent à l’école forcément. Et grande idée que vous avez eu là ! En ces lieux un étudiant de 5ème ou 6ème année vous accueillera sans a priori, se penchera sérieusement sur votre problème et après avoir réalisé une radio panoramique pour laquelle vous ne débourserez normalement aucun centime, posera un diagnostic. Ce même diagnostic sera soumis au professeur, qui viendra lui même regarder vos jolies dents et vous dire qu’il n’y a pas encore mort d’homme et qu’il y a moyen de sauver les meubles ! Et ce pour la moitié du montant qu’on vous a précédemment annoncé !

D’un seul coup, le jour se lève et le soleil brille à nouveau dans votre tête et dans votre mâchoire !

Bien évidemment, vous aurez deviné que c’est moi qui a été touchée par ce problème et j’ai voulu me servir de mon cher blog pour vous en parler car  il s’agit d’une maladie qui touche de plus en plus de monde en France.

En effet, la parodontite est un problème bien réel qu’il ne faut bien sûr pas négliger. Le saignement de vos dents lors des brossages doit du reste vous alerter. Et ne croyez pas que votre hygiène buccale qui est forcément en cause. Les raisons de ce souci sont multiples et je ne me risquerais pas ici à vous les expliquer mais ce que l’on m’a dit à l’école c’est qu’une maladie, un gros coup de fatigue ou de stress, un changement hormonal peuvent être à l’origine qu’un déséquilibre de la flore microbienne. Les microbes pathogènes se taillent alors la part du lion et prennent le dessus sur les bons microbes qui nous aident à maintenir une bouche saine. Et hop, ils s’installent durablement et font des dégâts pour peu que le tartre soit en plus mal enlevé ou pas assez souvent. A ce titre, un brossage rigoureux 3fois par jour si possible reste essentiel.

Il est à déplorer que le surfaçage radiculaire (ce qui va vous aider à soigner la maladie) n’est aucunement remboursé par la sécurité sociale. Quant aux mutuelles, il faut avoir une couverture optimale pour espérer un maigre retour. Au lieu d’encourager la prévention en remboursant mieux de tels actes, les divers ministères de la santé préfèrent laisser les gens avoir recours à des appareils dentaires bien plus onéreux et dont l’impact psychologique est grand.

On m’a demandé 500 euros, ce qui semble être un tarif répendu, mais j’ai pu lire ça et là que la facture pouvait monter jusqu’à 2000 euros. Les écoles de dentistes peuvent donc être une alternative intéressante à laquelle il faut penser si vous avez la chance d’en avoir une près de chez vous bien sûr. Et je gage que cette solution vous redonnera le sourire !

Quant à moi, en attendant de le retrouver totalement, je m’en vais brosser mes dents de sagesse, ça peut toujours servir 🙂

Et vous, avez-vous été confrontés à ce type de problème? N’hésitez pas à nous parler de votre expérience!

 

Publicités

8 réflexions sur “Parodontite : au cas où vous auriez une dent contre votre dentiste !

  1. Bonsoir la miss,
    Ah, ton article m’a fait sourire, enfin pas vraiment car cela m’a fait repensé à de mauvais souvenirs buccales ! j’ai eu le même problème que toi, j’ai dû faire aussi le traitement qui m’est revenu aussi à peu près à 500 euros ! et ma mutuelle n’a malheureusement rien remboursée !

    Désormais, j’utilise des brossettes interdentaires et il faut que j’aille souvent me faire un détartrage !

    Ah, c’est dur de vieillir des dents 😉
    Bisous et bonne soirée !

    Aimé par 2 personnes

    1. Tu connais donc bien le problème aussi Val! effectivement, même si je l’ai traité sur un ton humoristique, ce n’est pas rigolo cette affaire là et c’est surtout bien dommage qu’on soit obligé de débourser autant pour faire de la prévention! Merci beaucoup de ton témoignage en tout cas 🙂 gros bisous 🙂

      J'aime

  2. Merci Michèle, pour cet article, très utile, très bien écrit et en même temps, plein d’humour 😉 La parodontite est un problème sérieux ! J’en ai été victime à cause d’un dentiste qui ne m’a pas informée et s’est contenté de m’arracher …. quelques dents avant que je ne me décide à changer de dentiste !!! Eh oui, je lui faisais confiance depuis des années et j’ai attendu bien trop longtemps… Le surfaçage n’est pas remboursé, pourquoi ? Ne vaut il pas mieux prévenir que guérir ? Les implants coutent horriblement chers et ne sont pas remboursé non plus (un peu par certaines mutuelles…) et pourtant non seulement ils sont plus confortables qu’un dentier et permettent de conserver plus longtemps les « bonnes dents » qui restent… C’est une excellente idée les écoles dentaires, quand on en a la possibilité ! Et surtout, il ne faut pas hésiter, ni trop attendre, avant de changer de professionnel… On ne doit pas souffrir pendant les soins et on doit être régulièrement suivi, en plus d’un brossage méticuleux et utilisation de brossettes interdentaires. Pardon pour ce pavé mais si ton article et les témoignages pouvaient aider quelqu’un ….. Gros bisous ma chère Michèle et à très bientôt 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci infiniment Marie de ton témoignage. Tu as bien raison de dire qu’être bien informé est essentiel pour adopter les bons gestes dès le plus jeune âge. Il faut parfois oser aller voir ailleurs pour avoir une autre approche et trouver une solution aux problèmes médicaux en général. Partager les expériences est déjà un bon début je trouve pour moins se sentir perdu et isolé face à ce genre de souci. Merci encore de ce partage très constructif 🙂 gros bisous à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Corazzi

    Coucou
    Moi pire j ai dû avoir recours aux implants je vous dis pas la facture et il faut trouver un dentiste sérieux mais j en suis contente les appareils impossible de supporter
    À bientot
    Anne

    Aimé par 1 personne

    1. Oui Anne les implants sont extrêmement coûteux aussi et là encore on est pas beaucoup aidé hélas! mais un appareil doit être vraiment la pire des solutions, je ne préfère pas y penser! Merci de ton témoignage et belle semaine à toi 🙂 bisous 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s