Vendre ses créations, expérience de créatrice : Lilyperle, la Lily de ma vallée

Nous célébrons aujourd’hui une bien agréable fête puisque c’est celle du travail en ce 1er mai. Agréable par la symbolique qu’il y a derrière mais aussi par la fleur qui la représente, je parle bien sûr du muguet. Son parfum enivrant est incomparable mais malheureusement si éphémère puisque comme toute fleur, le muguet fane, hélas.

Vous pouvez cependant, si votre budget vous le permet, vous offrir ses effluves délectables tout au long de l’année, grâce à monsieur Christian Dior. Cet homme qui sait si bien habiller les femmes, sait aussi les parfumer et a eu l’excellente idée de créer Diorissimo, une fabuleuse eau de toilette qui sent, je vous le donne en mille, le muguet! Si vous n’avez jamais eu le plaisir de le respirer, croyez moi, si vous aimez et cherchez à retrouver cette odeur fidèlement, Diorissimo est le parfum qu’il vous faut (et je n’ai pas d’actions chez Dior rassurez-vous).

Pour la petite histoire, à la Belle Epoque, l’usage voulait que les petites mains qui travaillaient pour les grands couturiers français recevaient un brin de muguet à l’occasion du 1er mai. En hommage à cette ancienne tradition, Christian Dior a choisi le muguet pour emblème de sa maison de couture.

Mais quel est le rapport de tout ceci avec le titre de mon article me direz vous? eh bien il se cache dans Lily, le prénom de la créatrice que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui, car muguet dans la belle langue de Shakespeare se dit Lily of the Valley, n’est-ce pas là une consonance merveilleuse? Il faut bien reconnaître que certains mots ou expressions françaises font pâle figure devant leur traduction anglaise et je trouve que c’est vraiment le cas ici.

Ce petit aparté floral et linguistique étant dit, place maintenant au délicat univers d’une femme talentueuse qui a eu la gentillesse de bien vouloir partager avec nous son expérience de créatrice artisanale, je veux donc parler de Lilyperle

A part le muguet, son nom ne vous cache rien sur sa passion. Les perles, en effet, n’ont plus de secret pour elle et vous aurez l’occasion ci-après de découvrir les splendides bijoux qu’elle parvient à réaliser avec.

Mais Lily aime aussi la nature et a réalisé son petit coin de verdure bien à elle en faisant naître sous ses doigts magiques d’incroyables petits arbres…en perles bien sûr!

Abricotier blanc du Japon Lily perle

Ce splendide Abricotier blanc en est un exemple et a été entièrement fabriqué avec des centaines de ces toutes petites perles que l’on appelle de rocaille. Vous pourrez découvrir tous les secrets de cet arbre sur le blog de Lily.

Mais je sens que vous vous impatientez d’en connaître davantage sur mon amie!  je lui cède donc avec joie, la parole.

 

♥ Bonjour Lily, peux-tu te présenter à nos lecteurs en quelques mots?

Mon nom est Lily Chojnacki. C’est un nom de plume ou pseudo si vous préférez. Je ne l’ai pas inventé, ce nom existe bien et c’est de ma maman. Je l’utilise pour lui rendre hommage en quelque sorte. Je suis née en Lorraine dans une petite ville à côté de Metz et je demeure au bord de l’océan à Capbreton dans les Landes depuis bien des années maintenant. Maman de deux grandes et belles blondes, belle-mère d’un beau surfeur (brun par contre), je partage ma vie avec le papa du surfeur.
Comme nous vivons sur la côte, j’ai le bonheur d’accueillir ma famille tous les étés pour les vacances et nous allons fêter Noël chez eux, en Lorraine. Ma profession est assistante maternelle, du moins c’est par là que j’ai commencé ma vie professionnelle, mais ce n’était qu’au tout début. J’ai travaillé dans bien d’autres domaines depuis jusqu’à ce que je découvre la vie artisanale et la confection de bijoux.

♥ De quoi est fait ton univers créatif?

Bracelet rocailles japonaises – Lilyperles

De perles, de perles et toujours de perles ! Naturelles, en cristal, en verre ou en pierres fines je les aime toutes. Avec une petite préférence pour l’éclat du cristal, j’adore tout autant tisser les perles à deux ou plusieurs trous. Je confectionne colliers, bracelets, boucles d’oreilles et bagues. Mais j’apprends aussi et j’en veux toujours plus. A moi les différentes techniques de tissages, les schémas et tutoriels, j’adore ça et je passe un temps fou sur le net 😉

Mon univers créatif ne se limite pas qu’aux bijoux car je réalise des arbres et fleurs miniatures en perles de rocailles. C’est d’ailleurs par là que j’ai commencé à perler. C’est devenu mon passe-temps du soir en regardant la télé…

♥ Qu’est ce qui a éveillé en toi cette envie de créer, où trouves-tu tes sources d’inspiration?

C’est là que vous allez comprendre pourquoi j’ai choisi le nom de ma maman comme nom de plume. C’est Elle qui est à l’origine de mon envie de créer des bijoux ! Je confectionnais déjà des arbres miniatures en perles de rocaille mais pas des bijoux. Maman voulait que je lui répare sa bague en cristal de Swarovski et comme je voulais lui faire plaisir j’ai cherché schémas et tutos pour lui refaire sa bague. Et je n’ai plus arrêté depuis…Je ne lui ai jamais réparé sa bague mais elle en a eu plein d’autres pour la remplacer 😉

♥ Qu’est-ce qui t’a poussée à ouvrir ta propre boutique?

Collier Goutte Swarovski – Lilyperles

Ce sont la famille et les personnes autour de moi qui m’ont soufflé l’idée d’ouvrir une boutique. Les bijoux plaisaient et je devenais une pro dans leur confection. J’ai donc estimé que je pouvais me permettre de les vendre. J’ai ouvert une boutique sur le net que j’ai nommé Lilyperle mais sans grande conviction que ça marche vraiment. J’ai été agréablement surprise. J’en ai ouvert une deuxième sur un autre site mais comme je n’ai pas trouvé le temps de m’occuper de deux boutiques à la fois je l’ai abandonnée. En gérer une seule est bien suffisant car cela prend énormément de temps. Et je préfère de loin passer mon temps à créer !

♥ Sur quels sites t’es-tu installée?

J’ai deux boutiques en ligne ou plutôt une boutique et une galerie.

♣ La galerie se trouve sur le site d’une association d’artistes qui se nomme Artgalerie.xyz.
Il suffit d’adhérer à l’asso et les mises en lignes sont gratuites et sans commissions sur ventes. Je suis membre de cette asso depuis 2015. Vous pouvez voir ma galerie en cliquant sur le lien suivant : 
http://lilyperle.galerie.xyz

♣ La boutique est ouverte depuis 2015 sur la plate-forme de vente Etsy. J’ai commencé tout doucement avec quelques bijoux puis j’en ai ajouté quand A little market a fermé ses portes. C’est à partir de début 2017 que je l’ai prise en main pour de bon. J’ai hésité au début car Etsy est international et comme je n’ai aucune connaissance en langues étrangères j’avais un peu peur de faire des bêtises. Mais finalement, Etsy possède de très bonnes aides de ventes et de marketing. Et puis, je vend plus aux États-Unis qu’en France, alors…Youpi ! Il me reste encore beaucoup de produits à mettre en place mais petit à petit…
Vous pouvez visiter ma boutique Etsy en cliquant sur le lien suivant : https://www.etsy.com/fr/shop/Lilyperles

Boucles d’oreilles Facettes de Bohème – Lilyperles

♥ Si tu devais recommencer, le referais-tu ? Changerais-tu quelque chose et quel(s)conseil(s ) donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite tenter sa chance dans la vente en ligne?

Je recommencerais sans hésiter. Il est vrai que c’est pas mal de travail. Il faut toujours se mettre à la page, mettre des nouveautés en boutique, faire ses fiches produits, vendre sa marque et surtout, le plus important et le plus difficile : rester visible ! Pour cela, nous avons à disposition les réseaux sociaux et tenir un blog permet aussi de se faire connaître. Avec du sérieux et de la persévérance, tout est possible. Il faut être motivée !
Mais tout ça reste grisant, pour moi du moins 😉

Je n’ai pas la prétention de donner des conseils à qui que ce soit mais je vais vous dire comment je fais mes choix d’acheteur sur le net. Car, bien sûr, je ne me contente pas de vendre, j’achète aussi.

  • Les photos. Si je ne vois pas correctement ce que j’ai l’intention d’acheter, je laisse tomber, je vais voir ailleurs.
  • Le descriptif. J’aime connaître les matériaux qui ont servi à la confection de l’objet que j’achète.
  • Les fautes d’orthographe. Je sais, ce n’est pas une raison de refuser un achat. Mais je n’y peux rien, elles me font mal aux yeux. Et pour moi, une personne qui fait des fautes d’orthographe n’est pas professionnelle. On est sur le net et même si on est nul en orthographe, il y a les correcteurs, donc pas d’excuses !

♥ Pour finir, as-tu une anecdote, une demande particulière d’un client, un bon souvenir, une belle rencontre à faire partager à nos lecteurs ?

Une anecdote peut-être pour donner du courage et de la patience à tous ceux et toutes celles qui en besoin.

J’ai commencé à confectionné des bijoux en me servant de livres, de schémas et de tutoriels trouvés sur le net. J’ai appris toute seule, chez moi, à tisser des perles et à les assembler pour en faire des bijoux. Simples au début, ces confections de bijoux devenaient de plus en plus élaborées au fur et à mesure que mon apprentissage s’étoffait.

Un peu plus sûre de moi et de mon travail, j’ai ouvert la boutique et j’ai commencé à montrer les photos de mes créations sur les réseaux sociaux.

Vous savez tous comment ça marche : facebook, twitter, google…j’aime, tu aimes… Et bien sûr, un peu plus tard, j’ai demandé à être amie avec les grandes perleuses qui étaient jusque là mes profs sans le savoir.

Et c’est là que vient la récompense ! Quand ce sont les profs qui vous réclament le schéma de votre création !!! Elle est pas belle la vie ?

Il faut que vous sachiez également que mon univers créatif m’a permis de faire des rencontres exceptionnelles sur le net. Des rencontres virtuelles certes, mais tellement sympathiques. Grâce au soutien et la gentillesse de ces amies (et amis) j’ai gardé espoir et motivation.

Je voudrais ajouter que je continue à faire des arbres miniatures et que l’auteur de ce questionnaire auquel je viens de répondre est aussi occasionnellement, l’artiste qui confectionne la déco nécessaire à leur présentation 😉

Cornouiller Lilyperle

Un grand merci Lily pour ce partage d’expérience qui j’espère aura pu vous donner, amies lectrices et amis lecteurs, une idée de ce que représente le domaine de la création artisanale. Je vous encourage aussi à aller visiter ses boutiques, croyez moi sur parole, vous ne serez pas déçu(e)s par la qualité de ses créations.

Je vous quitte sur ce petit truc bon à savoir sur les perles de rocailles.

Très bon 1er mai mes bloguivores ♥

Bon à savoir!

Les véritables perles de rocaille sont en verre. Leur couleur est identique à l’intérieur comme à l’extérieur lorsqu’elles sont scindées en deux, c’est ce qui permet de les différencier des copies qui elles sont en plastique.

Publicités

10 réflexions sur “Vendre ses créations, expérience de créatrice : Lilyperle, la Lily de ma vallée

  1. Un grand merci à toi ma chère Michèle pour ce beau portrait de notre amie Lily dont je suis une grande admiratrice ! J’ai le bonheur de posséder plusieurs bijoux de sa création et je peux dire que non seulement ils sont très beaux, très délicats, mais ils ont quelque chose en plus, un rayonnement très fort et unique ! Gros bisous à toutes les deux et bon 1er mai !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh quelle belle surprise! Petite cachottière Michèle tu es 😉
    Merci beaucoup pour ce bel article. Quel beau cadeau pour un 1er mai 🙂
    Il est vrai que j’adore la nature et les fleurs et malheureusement en ce moment je n’ai plus trop le temps de confectionner mes petits arbres.
    Je t’embrasse très très fort et que ce beau muguet qui sent si bon nous porte bonheur à tous.

    J'aime

  3. Un travail minutieux et superbement réalisé de la créatrice Lily !
    L’abricotier blanc du Japon est incroyablement superbe ! merci Michèle pour cette jolie découverte 😉
    Bisous et bel après midi

    J'aime

  4. Très belle présentation pleine d’optimisme pour ce 1er mai. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le parcours de cette créatrice et je l’ai mise en favori tout de suite sur Etsy. Son travail est magnifique. Merci, Michèle, pour ce partage !

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Lily Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s