Venise, son carnaval et ses masques, un rêve éveillé

Comme un écrin de beauté hors du temps posé sur notre planète, Venise la merveilleuse a accueilli, comme chaque année en février, son fabuleux carnaval.

Photo T. Kyrann©

Durant dix jours, la cité des Doges se transforme en un gigantesque théâtre à ciel ouvert et les personnages costumés se regroupent sur la place Saint Marc pour le plus grand bonheur des visiteurs. Ils arpentent aussi les rues de la ville et au détour d’une venelle vous pourrez croiser l’incroyable, le magnifique, l’irréel.

Que vous soyez bien ou moins bien déguisés, chacun peut s’inviter à la fête.

Photo T. Kyrann
Photo T. Kyrann

Toutes sortes de costumes se côtoient et même si l’époque de la Renaissance est plébiscitée, vous pourrez rencontrer des vêtements historiques des diverses royautés, des peuples grecs, égyptiens ou scandinaves …

Un peu d’histoire

Il faut remonter au Moyen Âge, (vers 1094) pour trouver  les premières célébrations du carnaval. A l’époque il s’agissait d’une fête religieuse, celle de la Chandeleur, couplée à la commémoration d’un épisode légendaire de la ville, la fête des douze Marie. Cette fête mettait à l’honneur la victoire de Venise sur les pirates qui avaient enlevé en 972, douze jeunes fiancées.

photo T. Kyrann©
photo T. Kyrann©

De nos jours, douze jeunes filles sont toujours portées en cortège et on élit la plus belle Marie. C’est à la Marie de l’année précédente d’inaugurer l’ouverture du carnaval en effectuant le célèbre vol de l’ange. Il fait référence à la prouesse d’un turc qui aurait, selon la légende, rejoint le campanile de la place Saint Marc (une tour de 98 mètres de haut) depuis son bateau et ce en marchant sur une corde. Je vous rassure, la Marie d’aujourd’hui ne réitère plus cet exploit mais doit tout de même descendre la tour accrochée à un filin.

Les masques
Photo T. Kyrann©

La fonction première du masque porté au carnaval était de dissimuler le visage pour permettre aux participants d’inverser les rôles et de transgresser les interdits pour s’amuser en toute liberté. Le pauvre pouvait devenir le riche et vice versa.

Même si les masques « made in China » fabriqués en série, peu chers et de maigre qualité, se vendent désormais là-bas, ils sont encore nombreux à être fabriqués à la main par des artisans locaux que l’on peut voir travailler dans leur échoppe.

Photo T. Kyrann©

Les masques sont le plus souvent réalisés en papier mâché (cartapesta) mais cette matière supporte mal la chaleur.  Les personnes qui se déguisent préfèrent les masques en résine dont l’intérieur peut se nettoyer. Les Maschereri, les artisans du masque, les décorent d’arabesques, de perles, de tissu, de dentelles et de plumes en tout genre pour en faire des pièces uniques, véritables petites œuvres d’art.

Photo T. Kyrann©
Volto

Les masques sont très divers, mais le masque de base est le Volto blanc. Les plus connus s’inspirent de ce théâtre d’improvisation italien du XVIe siècle la commedia dell’arte. Ainsi Arlequin, Pierrot ou Colombine restent très prisés au carnaval.

Bauta

On trouve également au rang des masques très célèbres la bauta et le dottore della pesta. La bauta, ce masque étrange faisant partie du déguisement vénitien typique, date du XVIIe siècle. Il était l’apanage de la noblesse que la République vénitienne exhortait à ne pas faire étalage de ses richesses. Accompagné du tabaro, la longue cape noire, ainsi que du tricorno, chapeau tricorne triangulaire, le noble fortuné pouvait se promener parfaitement incognito.

e96277fe87f39bffee53482624f56229Le second, très singulier lui aussi, symbolise l’habit que portaient les médecins de la peste, maladie qui fit de nombreux ravages à Venise à diverses époques passées.

Medecin

Le nez de ce masque, en forme de grand bec allongé contenait des fleurs et herbes aromatiques pour éloigner la puanteur. Le reste de l’habit, tunique de toile enduite, était censé protéger de la contagion et le long bâton évitait au médecin de toucher les malades.

Photo T. Kyrann

Depuis 1980, le renouveau du carnaval a ajouté davantage de couleurs et d’attributs aux masques qui restent blancs à la base et dont les formes continuent de s’inspirer de celles du XVIIIè siècle. Les costumés se laissent volontiers photographier et leur déguisement sont un vrai ravissement pour les yeux.

Petites broches et jolies photos pour vous transporter à Venise

Ce ne sont pas mes vieux os, ni mes douleurs qui ont pu m’emmener en voyage à Venise, hélas, mais plutôt le récit de mon fils bien aimé qui a eu ce bonheur cette année.

Photos T Kyrann©

Il en a rapporté de sublimes photos. Elles m’ont confortée dans l’idée que m’avait suggérée Christine, mon amie créatrice de la boutique Opale Isis, qui peint de magnifiques toiles sur Venise. Cette idée était de créer de petits masques vénitiens. J’ai enfin résolu le problème de la conception du visage, si délicat à surmonter compte tenu de la petitesse du modelage et réalisé quelques modèles dont certains illustrent cet article.

Broche MHC

Ces petits masques sont en fait des broches à porter sur un vêtement.

Ces divines photos de costumes grands formats ou en cartes de voeux, sont  disponibles dans ma boutique Etsy  et les broches suivront, si vous aussi vous souhaitez voyager un peu.

J’espère que vous aurez plaisir à les découvrir et si vous avez des questions à leur sujet n’hésitez pas à me contacter.

Côté pratique

Si vous voulez vous rendre au Carnaval de Venise, préparez et réservez votre voyage bien à l’avance pour obtenir les meilleurs prix au niveau des transports (par exemple un train de nuit) et sachez aussi que que le bon plan pour se loger à Venise reste le « airbnb » qui vous permettra de dormir chez l’habitant pour une somme raisonnable. Vous pourrez trouver également une chambre dans un monastère pour un prix modique, par contre il n’existe pas d’auberges de jeunesse dans Venise même.

Si vous souhaitez vous déguiser, la location d’un beau costume coûte au minimum entre 300 et 700 euros à la journée et vous pourrez trouver de vrais masques entre 15 et 60 euros.

Avant de vous quitter, je dédie cet article à mon fils chéri, ma plus belle réussite et à ma talentueuse  amie Christine d’OpaleIsis que j’embrasse si elle passe par ici.

Superbe fin de semaine mes Bloguivores 🙂

Publicités

13 réflexions sur “Venise, son carnaval et ses masques, un rêve éveillé

    1. Coucou et merci tout plein mon petit dragon! les dragons qui sommeillent sont terribles quand ils se réveillent et c’est tant mieux, j’adore leur monde donc je les connais bien 😉 superbe semaine à toi et à très vite alors! Gros bibis:)

      Aimé par 1 personne

  1. Merci pour ce très beau et très intéressant article, ma chère Mimi ! Grâce à toi j’ai « voyagé sans me déplacer » 😉 Ton cher fils est vraiment très doué pour les photos, tu le complimenteras de ma part 😉 Quant à tes petits masques je les trouve magnifiques !!! Gros bisous et à très bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Michèle,
    Merci beaucoup pour ce bel article de carnaval 😉
    Pour ma part, je ne risque pas d’y aller que ce soit à Venise ou ailleurs. J’ai horreur des masques, ils me font peur!
    Gros bisous et à bientôt ma chère amie 🙂

    J'aime

    1. Ah les goûts et les couleurs, chacun a sa vision des choses et c’est heureux. Ceci dit j’espère que mes masques ne feront pas fuir mes visiteurs, ce n’est vraiment pas le but! 😉 bon WE ma chère Lily et grosses bises 😉

      J'aime

  3. Tu es un amour, Mimi !! J’ai adoré ton article qui m’a replongé dans ce carnaval magique auquel j’ai assisté. Je rêve d’y retourner …
    Un grand merci à toi. Je te souhaite de belles créations de masques. D’après ce que je vois, c’est bien parti, celui qui est en photo est magnifique !!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup à toi Christine, tu vois avec de la patience on arrive à tout. Je suis heureuse de t’avoir intéressée avec ce modeste article et te souhaite de retrouver très vite l’ambiance magique du carnaval:) Grosses bises:)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s