Du recyclage à la création : un grand pas pour notre planète

En France, 355 millions de tonnes de déchets sont produits par an. 91% de ces déchets proviennent du bâtiment et des travaux publics et l’agriculture n’est pas en reste. Cette production continue de croître d’environ 1% chaque année.

Il est intéressant de savoir que la production annuelle de déchets ménagers par habitant représentait 590kg en 2011, soit environ 35 millions de tonnes par an, alors qu’en 2006 elle s’élevait à 354 kg.

Mais les déchets sont malheureusement partout sur notre belle planète. On a découvert en 1997, dans le nord-est de l’océan Pacifique,  un « 8ème continent ».

D’une surface de 3,4 millions de kilomètres carrés, soit près de 6 fois la France, il est entièrement constitué de déchets de toutes sortes issus de l’activité humaine et de micro particules de plastique extrêmement dangereuses  pour l’écosystème.

localisation des plaques de déchets - source "Le Monde"

localisation des plaques de déchets – source « Le Monde »

De plus cette « soupe de plastique » comme l’appellent les scientifiques ne cesse de s’agrandir : la concentration de ces déchets  à été multipliée par 100 durant ces 40 dernières années.

Le drame c’est qu’il en existe déjà 4 autres qui dérivent dans nos océans où sont concentrés des millions de détritus polluants.

Ces plaques d’amalgames de déchets sont peu émergées mais sont souvent épaisses de plusieurs dizaines de mètres et entrainent des conséquences écologiques dramatiques. En effet de nombreux mammifères marins, tortues et autres oiseaux, ingèrent ces détritus les confondant avec le plancton ce qui obstrue leur système digestif et provoque leur mort.

Par ailleurs, cette « soupe » est propice au développement d’un insecte d’eau qui est en train de devenir un réel fléau et menace de déstabiliser complétement l’écosystème marin.

Dans ce contexte plutôt effrayant et inquiétant, toutes les initiatives pour favoriser le recyclage sont les bienvenues.

Parmi les très nombreuses créatrices d’A little Market, il y a Sylvie qui n’a pas son pareil pour donner une seconde vie  et transformer des objets qui devaient normalement disparaître.

Sa petite boutique est une vraie mine d’or du recyclage et de l’ingéniosité. J’ai voulu aujourd’hui lui laisser la parole afin qu’elle puisse se présenter à vous et que vous découvriez ses jolies petites créations.

Partons vers la belle région des Pays de Loire avec Sylvie de « Récup-Création »

Pays de Loire - France

Pays de Loire – France

 

 

 

 

 

 

Pays de Loire -France

Pays de Loire -France

 

 

 

 

 

 

 

 

A LA RENCONTRE DE…

Boutique RECUP-CREATION

 

 

♥Pouvez-vous vous présentez à nos lecteurs en quelques mots ?

Je m’appelle Sylvie, j’ai 53 ans et j’habite en Pays de Loire. Je suis actuellement  emballeuse conditionneuse de légumes (je lave la salade de mâche et la mets en barquette).

♥De quoi est fait votre univers créatif ?

Je réalise de la décoration d’intérieur avec de la récupération et/ou des produits de la nature.

♥Où trouvez-vous vos sources d’inspiration ?

Mon inspiration me vient de l’objet à jeter. Je me demande toujours comment je pourrais le réutiliser. C’est ainsi que les rouleaux de carton que je jette dans l’entreprise où je travaille se sont transformés en ronds de serviettes et comme j’avais plusieurs hauteurs à ma disposition, j’ai pensé à en faire de petits vases.

Il ne me restait plus qu’à trouver un fond. En voyant un bouchon en plastique, j’ai pensé que ça pouvait faire l’affaire. Mais pour les gros rouleaux, les bouchons étant trop petits, j’ai choisi d’utiliser de la résine, matière que j’avais découverte à l’école lors de cours de travaux manuels où j’ai pu voir toutes les réalisations qu’on pouvait en faire. J’ai donc fabriqué les fonds pour mes vases mais aussi des centres de table où j’ai associé la résine et les rouleaux de carton.

♥Depuis quand votre boutique est-elle ouverte ?

2 ans.

♥Quand vous est venue l’idée d’ouvrir votre propre boutique ? D’ailleurs avez-vous plusieurs boutiques ?

J’ai lu un jour dans un magazine : « loisir créatif, faites en un business » où il était expliqué qu’il n’y avait rien de plus facile : créez, mettez en ligne, vendez. Alors je me suis dit « pourquoi pas essayer ! »

J’ai une autre boutique sur « fait maison », mais je ne m’en occupe pas beaucoup. Je veux tellement quitter l’usine que j’y ai cru.

♥Qu’est-ce qui vous a fait choisir ces plates-formes de diffusion?

Concernant « A little market » c’est  la mise en ligne gratuite et la faible commission sur les ventes.

Pour « Fait maison » c’est la gratuité des prestations.

♥Concernant ALM quel est son principal avantage ?

Son forum où l’on trouve beaucoup d’aide et les conseils donnés par l’équipe d’ALM.

cendrier vide poche par recup-creation

cendrier vide poche par recup-creation

♥Quel est son principal inconvénient ?

Surtout son manque de visibilité.

♥Comment se porte votre boutique aujourd’hui ?

Malheureusement je ne vends que très peu pour le moment.

♥Si vous deviez recommencer, le referiez-vous ? De la même façon ?

Je ne crois pas que je recommencerai. J’adore créer mais ça me prend tout mon temps libre pour très peu de résultats.

♥Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer dans l’aventure?

Il faut prévoir beaucoup de temps pour créer et s’occuper de sa boutique. Ce n’est pas aussi facile qu’on nous le dit.

 

 

Un très grand merci à Sylvie pour sa participation et ce témoignage plein de sensibilité.

Je vous invite à découvrir l’ensemble de ses jolies créations dans sa petite boutique sur A Little Market, pleine d’idées cadeaux pour la fête des mères à des prix très raisonnables. Leur acquisition c’est un beau geste envers notre planète.

 

Vous pouvez également retrouver Sylvie de récup-Création sur

*sa page Facebook*

https://www.facebook.com/pages/Recup-creation/281459805323142?ref=ts&fref=ts

*ses tableaux Pinterest*

https://fr.pinterest.com/pottiersylvie/

Publicités

10 commentaires sur “Du recyclage à la création : un grand pas pour notre planète

  1. Témoignage et article très intéressant qui montre très bien qu’on peut faire du beau avec du moche! Bravo Sylvie! Bravo Michèle!

    J'aime

  2. Très bel article! Bravo à toutes les deux!
    Bravo Michèle pour tout ce travail de recherche et bravo Sylvie pour ses jolies créations.
    Si chacun y mettait du sien pour cette pauvre planète…

    J'aime

  3. Oui ces chiffres font frémir ! Et chacun à son niveau peut faire quelque chose, car le moindre geste pour moins polluer est important.
    Pour avoir avoir acheté deux créations à Sylvie je peux témoigner qu’elles sont très jolies ! Alors merci Sylvie pour ton témoignage et pour tout ce que tu crées, et merci Michèle pour cet article très bien documenté et rédigé !

    J'aime

  4. Le jour ou le monde se rendra réellement compte de la nécessite et de l’urgence de recycler, nous aurons fait un grand pas en avant…Quant à la boutique et à l’art et la manière de faire de jolies choses;BRAVO et COURAGE, persévérez , vous avez tout mon soutien..Philippe.

    J'aime

  5. Quelle justesse de ton! Effectivement le recyclage est la clé de notre avenir. Les créatrices qui se servent d’objets à jeter travaillent pour notre planète. J’essaie à ma petite échelle de mettre en place le recyclage pour créer des jeux pour les enfants, et bien sûr je trie. Merci à vous deux pour cet éclairage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s