Expérience de créatrices : Boutique Astrallia

ALM vous intéresse et vous avez peut être envie de tenter l’aventure mais vous vous demandez ce qui se cache derrière les jolies bannières et autres avatars qui jalonnent cette plate forme.

Je vous propose d’aller à la rencontre de quelques créatrices qui se sont lancées dans le grand défi du « fait main » sur A little Market.

Venez découvrir leur expérience, leurs joies mais aussi parfois leurs déceptions, les difficultés qu’elles ont rencontrées.

Et sans plus attendre je cède la place à Marie Christine alias Boutique Astrallia qui de ses petits doigts de fée crée de magnifiques bijoux, notamment à base de pierres fines.

A LA RENCONTRE DE…Boutique ASTRALLIA

 

 

 

 

 

Herault 34 - France

Herault 34 – France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pouvez-vous vous présentez en quelques mots?

Je m’appelle Marie Christine, j’ai 61 ans, j’habite un petit village, dans le sud de la France, entouré de vignes et de garrigues. J’ai été secrétaire comptable pendant de nombreuses années, mais depuis janvier je suis à la retraite et je peux désormais me consacrer pleinement à ma passion : la création de bijoux fantaisie.

De quoi est fait votre univers créatif ?
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les perles. C’est une activité qui m’apaise totalement ! Je suis fascinée par tout ce que l’on peut créer avec. L’inspiration est sans limite ou presque !

Où trouvez-vous vos sources d’inspiration ?

Partout autour de moi ! Je ne peux croiser une femme, un homme, sans regarder le ou les bijoux qu’elle ou il porte ! Et souvent je croise des merveilles. Je vais aussi souvent sur Pinterest, j’utilise les moteurs de recherches et j’ai acheté pas mal de livres toujours sur le même sujet, bien entendu.

Depuis quand votre boutique est-elle ouverte ?
Elle est ouverte depuis le 20 mars 2013. Et je me suis lancée en tant qu’auto-entrepreneur le 1er août 2013.

Quand vous est venue l’idée d’ouvrir votre propre boutique ? D’ailleurs avez-vous plusieurs boutiques ?

J’avais ouvert ma boutique lorsque j’étais en activité mais j’avais déjà l’envie de me  lancer dans une deuxième vie professionnelle, et ainsi vivre ma passion !

Vais-je pouvoir en vivre, rien n’est moins sûr, mais au moins je sais pourquoi je me lèverai tôt le matin, je sais ce qui fera mes journées bien plus belles !

Car les idées ne me manquent pas, elles fourmillent dans ma tête et au bout de mes doigts.

Pour l’instant je n’ai qu’une seule boutique, mais il m’arrive ponctuellement de vendre sur les marchés.

 

Comment avez-vous connu ALM ?

Tout simplement en étant cliente de A Little Mercerie, que j’ai trouvé par un moteur de recherches. Je cherchais des perles pour confectionner un collier et l’offrir, c’est comme ça que tout a commencé.

Qu’est-ce qui vous a fait choisir cette (ou ces) plate(s) forme(s) de diffusion ?

C’est un site français, qui fait la promotion du « fait-main » et dont j’aime beaucoup le visuel.

J’ai trouvé simple le fonctionnement, la présentation des boutiques, la mise en ligne gratuite, les commissions, que je ne trouve pas très élevées, etc. avant de découvrir grâce aux forums, que je me suis mise à fréquenter assidûment, des personnes formidables, toujours prêtes à partager l’aide et les conseils dont on a forcément besoin en tant que créatrice, et qui font que l’on se sent moins isolée.

Selon vous, quel est le principal avantage d’ALM ?

Pouvoir installer facilement sa boutique, pouvoir bénéficier d’aides et de conseils donnés par la « fine équipe » Il représente aussi une sécurité certaine en cas de souci, en tant que vendeuse mais aussi acheteuse, par une médiation efficace.

Et puis, j’ai fait la connaissance de personnes formidables, pleine de gentillesse, de dévouement, ce qui donne forcément la pêche et le sourire !

 

 

Quel est le principal inconvénient ?

Il faut pouvoir arriver à se faire remarquer ! C’est que nous sommes très nombreux et nombreuses, dans le secteur de création qui est le mien.

Comment se porte votre boutique aujourd’hui ?

Ma boutique existe depuis deux ans maintenant, et j’en suis à 40 ventes.

C’est encore  peu, bien sûr, mais je ne doute pas qu’en apportant quelques améliorations dans ma boutique, je pourrai augmenter mon CA.

Je participe quelque fois à des marchés, je distribue mes cartes de visites dès que j’en ai la possibilité, et je me suis aperçue que ma boutique virtuelle me sert parfois de « vitrine »

Si vous deviez recommencer, le referiez-vous ? De la même façon ?

Oui ! Je recommencerai exactement pareil ! Et je commence à être bien référencée sur Google, l’un des principaux moteurs de recherche.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer dans l’aventure du « fait main » ?

Réfléchir à son projet et bien choisir son secteur de création, car il faut vraiment aimer ce que l’on fait pour résister au découragement, à la fatigue, et ensuite mettre tous les atouts de son côté : formation si besoin, demande d’aide et conseils, bien choisir le nom de sa boutique, sa bannière, son logo.

Bien rédiger les fiches-produits, soigner les photos, travailler sur les mots clés, utiliser les forums spécifiques pour se faire connaître, comme Facebook, Pinterest, et autres, et travailler son « relationnel » car pour moi c’est un aspect très important !

En effet, en tant que cliente, je n’ai pas envie de recommander dans une boutique où je n’ai pas été bien accueillie, où les échanges par messagerie ont été rares, pour ne pas dire inexistants, comme cela m’est arrivé trop souvent…

Et enfin, créer, s’exprimer avec sa propre personnalité, pour être vue et reconnue.

Pour finir, avez-vous une anecdote, une demande particulière d’un client, un bon souvenir, une belle rencontre à faire partager à nos lecteurs ?

Oh oui ! Une cliente qui a découvert ma boutique grâce à Pinterest, m’a demandé de faire six créations différentes, qu’elle voulait offrir.

Cela a été une expérience très riche en enseignement, et en plaisir ! Même si, à un moment, j’ai été près de craquer, quand elle m’a demandé par trois fois de changer les perles d’un bijou.

Mais en échange j’ai eu une super évaluation qui m’a réchauffé le cœur, et la cliente est même devenue une amie.

avatar221905Boutique Astrallia

Mille mercis Marie Christine de nous avoir fait partager ton expérience.

Retrouvez aussi Boutique Astrallia

Sur son tout nouveau BLOG https://boutiqueastralliaalm.wordpress.com/

Sur FACEBOOK     https://fr-fr.facebook.com/astrallia

Sur PINTEREST     http://www.pinterest.com/astrallia/mes-cr%C3%A9ations-de-bijoux-et-accessoires-de-mode/

Publicités

7 commentaires sur “Expérience de créatrices : Boutique Astrallia

  1. Voilà un témoignage fort intéressant à lire. Il est certain que les personnes qui hésitent encore à se lancer sur la plateforme A Little Market vont y trouver des réponses à certains de leurs questionnements.
    Cette interview permet aussi de se faire une idée de la réalité du quotidien de la majorité des créateurs : se faire un nom et vendre régulièrement peut prendre plusieurs mois, voire années… mais quand on est passionné(e), on s’accroche !

    Aimé par 1 personne

  2. Un grand merci à toi Michèle de m’avoir ainsi donné la parole 🙂 Je suis très émue de témoigner sur ton blog et j’espère que d’autres créatrices – ou créateurs pourquoi pas – suivront !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s