Petites astuces pour réussir une bonne brioche comme chez le boulanger! Banc d’essai…

Si comme moi, vous êtes gourmande, vous aimez sans doute les brioches. Quoi de plus délicieux le matin au petit déjeuner ou l’après-midi au goûter?

Mais il n’est pas toujours facile d’avoir un boulanger sous la main et même si la boulangerie se trouve en bas de chez vous, la brioche que vous y trouverez ne sera pas forcement de toute première fraîcheur.
Alors pourquoi ne pas essayer de la fabriquer de vos propres petites mains?

Non, non, ne me regardez pas comme ça! je vous assure que ça n’est pas si compliqué. Bon d’accord, je n’en suis pas à ma première brioche, mais quand je réussissais à obtenir un résultat tout à fait honorable avec une farine toute simple, je réalise désormais humblement « La vraie brioche » digne de tout bon boulanger qui se respecte.

Et ce grâce à l’association de la farine et de la levure spéciale brioche de la marque « Francine ».

Je tiens à préciser que je n’ai aucune action dans le groupe et que je ne cherche pas à lui faire de la publicité. Mais lorsque je trouve que quelque chose vaut le coup, je me dis « pourquoi ne pas le partager ».

Cependant, malgré un produit de qualité vous ne parviendrez sans doute pas à réaliser cette gourmandise avec les seules explications qui figurent sur le paquet.

Je vais tenter ici de vous donner mes petites astuces qui vous permettront d’arriver à vos fins et d’obtenir les félicitations du jury.

Pour commencer un paquet de farine contient 1,5kg. Avec cette quantité vous pourrez réaliser 32 petites brioches, soit 8 pièces pour 350g de farine.

Vous pouvez bien entendu faire une grosse brioche unique avec ces 350g mais je préfère pour ma part des individuelles. En effet, il vous sera possible de congeler vos pièces. Elles seront encore excellentes une fois décongelées et passées 2 minutes dans un four tiède. Je conseille de les sortir du congélateur la veille au soir pour le lendemain par exemple.

Mais passons aux choses sérieuses

Pour réussir certains plats en cuisine, il faut parfois un peu de patience.C’est un peu là le secret d’une bonne brioche. Le temps.

Et voilà où le bât blesse dans les indications données sur le paquet Francine (c’est le cas de nombreuses marques d’ailleurs)

Le dos du paquet vous indique:

Le lait doit être tiède, quant au second œuf il vous servira pour dorer vos brioches.

Toutes ces proportions sont parfaites. Respectez-les, sans souci. Au diable les brioches faites avec des 150g de beurre et 4 œufs! c’est une catastrophe sur tous les plans!

PREMIER CONSEIL

Soyez prévoyant!

Sortez l’œuf et le beurre de votre frigo au moins 1 heure avant de commencer. En effet, la levure déteste 2 choses: le chaud et le froid. Donc pour éviter d’anéantir son pouvoir levant prenez toujours des ingrédients à température ambiante.

Commencez votre pâte au moins 3 heures 30 avant de la façonner, je vais vous expliquer pourquoi dans les lignes qui viennent.

SECOND CONSEIL

Chouchoutez votre levure!

En plus du chaud et du froid, la levure sèche n’aime pas le sel et le liquide. Evitez donc de mettre tout ce petit monde en contact.

C’est pourquoi, à ce stade NE FAITES PLUS attention à ce qui est écrit sur le paquet mais procédez plutôt de cette façon:

– Faites tiédir très légèrement votre lait

– Mélangez la farine, le sucre, la levure

– Faites un puits où vous y verserez successivement le sel, le lait et l’œuf

Robot et feuille

Robot et feuille

Ensuite commencez à pétrir à vitesse lente. Si vous avez un robot pâtissier, c’est l’idéal (utilisez de préférence la « feuille »), sinon vous pouvez très bien pétrir avec un petit robot classique (avec les crochets)

utilisez les crochets de droite

utilisez les crochets de droite

ou encore à la main si vous avez de la force et du courage. Ajouter dès le début du pétrissage le beurre bien mou, petit à petit. Laissez tourner le robot environ 7 minutes, il faut que le beurre soit bien incorporé. Vous obtenez une pâte assez collante.

– Couvrez le bol avec du papier film.

TRÈS IMPORTANT

Dès le début du pétrissage allumez votre four sur 170° environ et éteignez-le au bout de 5 minutes.

Après avoir couvert votre pâte, mettez-la dans votre four tiède et laissez-la lever tranquillement pendant 45 minutes. Au bout de ce temps, sortez-la, et chassez l’air accumulé à l’aide d’une spatule puis refilmez-la et laissez la à température ambiante 15 minutes.

PUIS et voilà mon GRAND SECRET, mettez-la au REFRIGERATEUR!!!

Non, je ne vous raconte pas d’histoires. Si on en croit le paquet de farine il vous faudrait à ce stade façonner vos brioches et là je dis IMPOSSIBLE!

En effet, votre pâte sera toujours extrêmement molle et collante donc impossible à travailler. C’est pourquoi il est nécessaire de la laisser reposer au frigo durant au minimum 3 heures. Vous aurez ensuite un belle pâte bien levée (eh oui, elle va encore doubler de volume) ferme, impeccable!

3 heures c’est long mais votre patience sera récompensée. Vous allez pouvoir à ce stade fabriquer vos futures brioches.

Préchauffez à nouveau votre four environ 5 minutes toujours à 170°, puis éteignez-le.

Sur une plaque à pâtisserie, déposez une feuille de papier sulfurisé.

Mettre un peu de farine sur votre plan de travail et découpez votre boule de pâte en 8 petits morceaux d’environ 80g chacun.

Aplatissez grossièrement à la main les morceaux en une espèce de

façonnage de la pâte

façonnage de la pâte

petite galette ronde, puis « fermez la clé » c’est à dire prenez un bord de la galette et ramenez-la vers le centre et ça plusieurs fois de suite en faisant un mouvement de rotation. Roulez un peu la petite boule obtenue dans le creux de votre main sur le plan de travail. Elle doit ressembler à une belle mandarine. N’ayez crainte, elle va doubler de volume.

 

Procédez de la même façon pour toutes vos boules de pâte.

Vous pouvez bien sûr faire des brioches longues et par exemple y ajouter au milieu une barre de chocolat à cuire. C’est à ce stade qu’il faudra l’incorporer.

Une fois ce travail terminé, faites deux entailles au dessus de vos brioches à l’aide d’un petit couteau bien tranchant. Ceci va aider à leur développement.

Puis couvrez-les d’un torchon et mettez-les dans votre four tiédi durant encore 45 minutes.

autres façonnages

autres façonnages

Au bout de ce temps, vos brioches doivent avoir pris la taille d’un beau pamplemousse. Battez un œuf avec une pincée de sel et badigeonnez généreusement le dessus de vos pièces à l’aide d’un pinceau.

Remettre votre four en route à 180° cette fois et enfournez vos brioches durant 13 à 15 minutes maximum, elles doivent être bien dorées.

Les sortir et les laisser refroidir sur une grille.

Et voilà, vous sentez la bonne odeur? n’est-ce pas magique?

Bien sûr cela demande comme je vous l’ai dit un peu de patience mais le résultat en vaut vraiment la peine, soyez-en e et vous serez vite mordues.

Si vous suivez ces petits conseils, vous réussirez à coup sûr, alors à vous de jouer maintenant! Et n’hésitez pas à me poser vos questions ou me faire part de votre expérience.

NB.Je remercie tous les auteurs des photos que j’ai empruntées pour illustrer cet article. Si par cet affichage un créateur estime subir un préjudice, je m’engage, comme d’habitude, à retirer l’exemplaire sur simple demande.
Publicités

6 commentaires sur “Petites astuces pour réussir une bonne brioche comme chez le boulanger! Banc d’essai…

    • Chère Marie, comme je crois savoir que tu as une machine à pain, je ne saurais pas te dire si il faut procéder de la même manière. Attention, le lait doit être à peine tiède! Merci de ta fidélité!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s