Ouvrir sa boutique sur Etsy, ma propre expérience.

Avec ses chiffres qui font rêver, j’envisageais depuis un certain temps d’ouvrir une seconde boutique sur cette autre plate-forme qui fait la part belle aux créateurs, j’ai nommé le géant Etsy qui a du reste racheté A Little Market récemment.

La barrière de l’anglais était le principal frein pour moi étant peu à l’aise avec la langue de Shakespeare mais bon ce weekend je décidai de passer outre me disant qu’après tout je n’étais pas la seule française à m’aventurer sur ces terrains glissants.

Je me connecte donc au site et entreprends l’inscription. Bien entendu toute l’interface est en anglais. Heureusement que j’ai quelqu’un à mes côtés pour m’aider un peu. Je mets un temps certain pour découvrir qu’il est possible d’avoir l’interface en français, il faut en fait descendre tout, tout, en bas de la page d’accueil et cliquer sur « english » pour pouvoir choisir sa langue, donc première chose très peu évidente à trouver.

Seconde déconvenue pour moi, dans le formulaire d’inscription il vous est demandé d’inscrire un « username ». Impossible de savoir à quoi cela correspond et si cela va apparaître dans votre boutique. Dans le doute, et ne souhaitant pas inscrire mon nom de famille j’y note Michèle creaconcept (soit le nom de mon actuelle boutique).

Le problème c’est qu’un peu plus loin vous accédez à l’inscription du nom de votre boutique Etsy et là oh horreur il vous est spécifié que le nom de la boutique doit être différent du « username » et que ce fameux « username » ne peut plus être changé!

J’en suis donc pour mes frais, moi qui souhaitais bien entendu reprendre Creaconcept comme nom de boutique. Après avoir cogité pendant une demi heure et fait les recherches adéquates je me trouve un nouveau nom tant bien que mal.

Arrivée enfin au bout de la masse de renseignements à fournir (dont votre adresse, vos coordonnées bancaires et n° de carte bleue obligatoires) j’accède enfin à ma nouvelle boutique.

Là j’entreprends de mettre un premier article.

Je constate qu’il faut impérativement faire sa fiche produit en anglais car en fait il y a bien une traduction proposée de votre fiche mais celle-ci est très approximative et remplie d’erreurs. Donc afin d’éviter de se tourner en ridicule mieux vaut tenter l’anglais. Mais pour quelqu’un peu à l’aise la tâche s’avère très laborieuse. De plus, si vous souhaitez mettre les dimensions de votre objet il vous faudra faire toutes les conversions en « inches » l’unité de mesure US.

Il vous faudra également bien connaître le montant des différents frais postaux pour les Etats Unis et le reste du monde.

La rédaction d’une fiche vous prendra donc un bon moment à moins d’être bilingue.

Ceci fait, et après avoir enfin découvert l’interface française, je fais un petit tour sur leur forum et bien sûr je constate malheureusement que là aussi il n’y pratiquement que des conversations en anglais. Difficile donc d’y trouver une aide quelconque.

Heureusement, le site fourmille d’explications en tout genre pour mettre au point au mieux sa boutique. Encore une fois, ceci vous prendra un temps conséquent pour tout lire. Mais bon, c’est là un point intéressant.

Je prends la précaution ensuite de faire un petit tour sur ma boite mail pour vérifier si je n’ai pas de courrier venant de la plate-forme. Je découvre alors un mail m’invitant à finaliser mon inscription qui me dit la chose suivante: afin que vos clients puissent vous régler par Paypal et carte bleue vous devez nous fournir le scan de votre passeport, permis de conduire ou carte d’identité avec votre photo.

Très déçue car ne souhaitant pas accéder à cette requête dont je ne comprenais d’ailleurs pas l’utilité, je décide d’en rester là pour le moment et revoir tout ça plus tard à tête reposée. Je préfère alors fermer mon compte tout simplement en attendant.

Comme la mise en ligne d’un produit coûte 0,20$, il me faut régler cette  dette avant d’avoir la possibilité de fermer mon compte, heureusement que je n’ai mis qu’un produit. Un message me précise alors que fermer un compte peut me prendre 30 minutes!

Ceci dit, j’ai retenu la leçon et ne compte pas rester sur cet échec. Tôt ou tard je retenterai l’expérience et loin de moi l’idée de décourager quiconque souhaiterait ouvrir une boutique sur cette plate-forme de e-commerce. Leur notoriété n’est vraiment pas négligeable et c’est là une extraordinaire fenêtre ouverte vers le monde. D’autres amies créatrices l’ont fait et s’en sortent très bien.

Je voulais juste apporter ici mon expérience pour vous éviter de faire les mêmes erreurs que moi, montrer que tout n’est pas si simple, que tout n’est pas forcément dit à l’avance, qu’il faut bien réfléchir quand on veut se lancer et prendre un maximum de renseignements mais que l’on ne trouve pas toujours malheureusement.

Je trouve que faire quelque chose en toute connaissance de cause est important et si j’ai pu être utile à certain(e)s d’entre vous, j’en serai heureuse.

Et vous, avez-vous tenté l’expérience? Êtes-vous parvenu(e) à vos fins et ouvert une boutique? N’hésitez pas à partager en commentaire votre vécu en la matière, à donnez vos astuces.

 

Retrouvez également les chiffres d’Etsy, D’ALM et Dawanda dans mon article le fait main

Publicités

28 commentaires sur “Ouvrir sa boutique sur Etsy, ma propre expérience.

  1. Merci Michèle de ton précieux témoignage ! Comme beaucoup j’envisageais d’ouvrir une deuxième boutique sur Etsy, mais la barrière de la langue me faisait beaucoup hésiter. Je constate grâce à toi qu’il y a d’autres écueils à surmonter, et non des moindres ! Et je n’ai pas les connaissances nécessaires, ni l’envie de tenter cette aventure…

    J'aime

  2. Merci Michèle pour ton témoignage sur Etsy.
    N’étant pas non plus très à l’aise en anglais cela me conforte dans ma première impression…
    Le temps que cela demande est important aussi. Ton article est très pertinent.
    Belle journée.

    J'aime

    • Merci de votre témoignage, je pense que nous n’avons pas eu de chance, d’autres que nous s’en sortent très bien. N’hésitez pas à tenter A Little Market, je trouve que c’est beaucoup plus facile d’accès mais il faut beaucoup de travail et de patience, les ventes sont longues à arriver.

      J'aime

  3. Bonjour,
    Il est vrai qu’Etsy est bien plus facile à utiliser si l’on parle anglais: on peut lire les nombreux conseils, échanges sur les forums et les teams, traduire ses fiches produits soi-même car la traduction automatique ne fonctionne pas (ça se saurait!), si on n’est pas à l’aise avec l’anglais, l’utilisation de cette plateforme peut être laborieuse.
    Pour ouvrir ma boutique, il y a quelques semaines de cela, j’ai procédé de manière inverse à la tienne. J’ai d’abord ouvert un compte en tant qu’acheteur, pour découvrir les différentes étapes de l’inscription sans risquer de faire des erreurs, puis j’ai lu de nombreux articles sur la vente du Etsy, qui expliquent le fonctionnement, les avantages et les défauts de la plateforme. Ensuite avec mon compte acheteur, je suis passée à vendeur, là encore pour voir les étapes. Enfin, j’ai ouvert un nouveau compte avec les identifiants que je voulais donner pour ma boutique de créateur. C’est assez laborieux, mais cela évite finalement les pertes de temps, comme tu as malheureusement vécu, et cela permet d’anticiper les étapes-clé.
    J’espère que mon témoignage pourra aider des créateurs et créatrices avec leur boutique en ligne!

    J'aime

    • Merci de nous avoir fait partager ton expérience. Il est vrai qu’il faut bien s’informer avant de s’engager et des commentaires comme le tien sont bien utiles. Bonne chance avec ta nouvelle boutique:)

      J'aime

  4. Bonjour
    J’ai moi aussi tenté l’aventure sur etsy après un an sur alittlemarket. J’étais déjà un familiarisée avec ce genre de plate forme mais il est vrai que les frais de mises en ligne m’avait refroidi. J’ai découvert sur les forums d’allitlemarket des parrainage pour 40 mise en ligne gratuite. Autant dire c’est plus encourageant.
    Si cela peut intéresser quelqu’un voici mon code parrainage : il suffit de cliquer et les mises en ligne gratuite seront créditées pour plus tard.
    http://etsy.me/1MUZhpE

    J’ai mis pas mal de temps à me décider mais une fois ce problème réglé, j’ai aussi vu qu’il fallait scanner le passeport ce qui franchement me posait pb. Après renseignement auprès d’autres vendeurs, j’ai juste scanné ma photo et cela a très bien fonctionné.

    Ensuite comme pour les autres outils, il faut charger tous les produits. L’interface est bien.
    Il me reste encore à faire le travail en anglais mais cela ne fait qu’une semaine et j’avance petit à petit.
    Le plus dur sera encore de se faire remarquer, connaître et de vendre !!
    Bonne chance à toutes !!

    J'aime

    • Merci beaucoup pour votre témoignage et le tuyau sur la photo du passeport, je suis certaine que cela peut aider à se lancer ainsi que les 40 mises en lignes. Bonne chance dans votre nouvelle entreprise:)

      J'aime

  5. Merci pour ce témoignage réaliste. La barrière de la langue m’a longtemps freinée. Et je me suis finalement lancée sur ETSY. Créer ma boutique n’a pas été une mince affaire. Mais avec de la patience, on y arrive. Je ne le regrette pas car je vends 3 à 4 fois plus sur ETSY que sur les 2 autres plates-formes sur lesquelles j’ai ouvert une boutique.
    J’encourage celles qui hésitent à se lancer, d’autant plus qu’avec un code de parrainage, vous pourrez bénéficier de mises en ligne gratuites.
    Bonne chance à toutes.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup Isa pour ton retour d’expérience. Tu as raison, il faut du temps et de la patience et on doit y arriver après tout. Le site est intéressant et c’est dommage de ce priver de cette vitrine pour des petits créateurs comme nous. Bonne chance en tout cas et bonnes ventes surtout! Au plaisir de te lire. Bise.

      J'aime

  6. Merci pour ce retour d’expérience! Ce n’est pas quelque chose que j’envisager dans l’immédiat, mais peut être plus tard.. éventuellement ! Mais bon ça a l’air assez compliqué 😀
    Est ce que c’est plus simple pour A little market, ou d’autres plate forme ?

    J'aime

    • Personnellement je trouve ALM assez simple et puis tout est en français donc pas de problèmes de ce côté. Dawanda semble aussi assez accessible, d’après une amie qui vend chez eux. Mais Etsy est « The » place de marché principale en matière de revente « fait main », c’est dommage de ce priver de cette vitrine, faut il encore arriver à y faire sa petite place, ce qui n’est pas évident non plus. Mais avec de la patience et beaucoup de renseignements on fait de grandes choses, n’est ce pas! Bisous 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Merci pour les informations… c’est un univers que je n’ai pas encore exploré (coté vente) mais bon pour commencer ALM devrait suffir :D. (l’envoi de colis à l’internationale ne doit pas faciliter la tache non plus, sans compter les échanges avec les clients qui parle pas ta langue… 😮 ) Merci en tout cas 🙂

        J'aime

  7. J’ai créé ma propre boutique en ligne pour vendre mes création et afin d’avoir plus de chance dans la vente j’ai également voulu créé une boutique Etsy. J’ai donc commencé à mettre un article dans la boutique pour faire un essai mais j’ai stoppé net lorsqu’il m’a été demandé les numéros de ma carte bancaire, cela me fait quand même réfléchir. Je laisse donc cela en attente le temps de bien y réfléchir et je verrai plus tard si je continue ou pas auprès d’Etsy mais pour le moment je dois dire que je n’y suis pas très favorable.

    J'aime

  8. Bonjour je souhaiterais ouvrir ma boutique en ligne pour y vendre des vêtements fait mains au crochet et je n’ai pas de numéro de siret. Faut-il un numéro de siret pour pouvoir créer une boutique sur etsy? Et faut il être enregistré chez l’ursaf par exemple ?pour que cela ne paraisse pas comme du travail illégal ?
    Merci pour votre article pertinent et pour la réponse à venir.

    J'aime

    • Bonjour Juliette et merci pour votre passage sur mon blog. Les plates formes de vente en ligne sont faites à la base pour des particuliers qui veulent montrer justement leur savoir faire et leur donner une chance de se faire connaître. Bien qu’il y ait beaucoup d’auto entrepreneurs désormais sur ces sites, il n’est pas obligatoire d’avoir ce statut pour ouvrir une boutique donc pas de N° de Siret. Si vos ventes deviennent très importantes et que vous réalisez un gros chiffre d’affaires, vous devrez reconsidérer la chose à ce moment là. Pour débuter, pas de soucis! allez-y et bonne chance!

      J'aime

  9. coucou j’ai commencé a créer ma boutique mais elle n’est pas encore totalement finalisée c’est pourquoi je te pose cette question: en fait a un moment donné il me disent de remplir et de dire le nom de la banque et tout ca tout ca …..
    donc j’aimerais savoir si cela est un site sur ou non si il n’y a pas d’arnaque vis a vis de la banque et tout ca….
    merci d’avance!

    J'aime

    • Au vue du nombre de boutiques ouvertes à ce jour sur Etsy, je ne pense pas qu’il y ait un problème à ce niveau là mais je n’en sais pas plus sur le sujet. C’est vrai qu’ils demandent beaucoup de choses aux futurs vendeurs, ce qui rebute un peu.Bonne chance dans ton aventure:)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s