Comment fabriquer des brioches en forme de petits lapins pour Pâques

Hello mes Bloguivores!

Pour me faire pardonner de ma longue absence et puisque Pâques n’est plus très loin, je vous invite à découvrir comment réaliser d’adorables et délicieuses brioches en forme de petits lapins.

Vous allez voir, c’est beaucoup plus facile que ça en a l’air et comme nous sommes en période de vacances scolaires pourquoi ne pas vous amuser à les réaliser avec vos enfants.

Pour cette recette, il vous faut juste un peu de patience et du coup prévoir de la faire un peu à l’avance car la pâte à brioche nécessite un temps de levée, comptez environ 3 heures.

 

Si vous possédez un robot pâtissier et son crochet c’est l’idéal pour le pétrissage de la pâte, mais vous pourrez la réussir sans. Il vous faudra juste un peu plus « d’huile de coude » mais ça toute bonne cuisinière en a toujours dans son placard, vous en conviendrez 😉

Allez c’est parti!

Ce qu’il vous faut :

  • 250 grammes de lait légèrement tiède
  • 1 sachet et demi de levure de boulanger
  • 110 grammes de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 500 grammes de farine à gâteaux type 45
  • 1 œuf
  • 1 demi cuillère à café de sel
  • 75 grammes de beurre
  • des pépites de chocolat ou du chocolat à cuire que vous aurez concassé en petits morceaux mais ça marche moins bien.

Avant de partir à la chasse aux lapins, quelques petites astuces essentielles pour ne pas rentrer bredouille :

* préférez la levure spéciale brioche (voir photo) qui donne de très bons résultats. La levure classique pour pain ou la levure de boulanger fraîche fonctionne bien également mais je trouve la fraîche moins pratique.

* sortez du frigo votre œuf et votre beurre au moins 1 heure à l’avance pour obtenir un beurre malléable et un œuf à température ambiante.

* les ennemis de la levure sont le trop froid, le trop chaud et le sel. Veillez ainsi à ce votre lait soit à peine tiède et ne mettez pas le sel et la levure en contact direct, entre eux ça n’est pas vraiment une histoire d’amour 🙂

Important : avant de commencer le pétrissage, allumez votre four à 170°

Ces précisions étant faites, déposez successivement dans l’ordre d’énumération tous vos ingrédients SAUF LE BEURRE dans le bol de votre robot ou un grand saladier résistant à la chaleur.

Commencez à pétrir environ 5 minutes à vitesse lente, puis ajoutez petit à petit votre beurre en petits morceaux. Continuez le pétrissage encore 5 bonnes minutes afin que tous les ingrédients soient bien amalgamés. Avant que ces 5 dernières minutes soient écoulées, éteignez votre four en le laissant bien fermé.

Vous devez obtenir une belle pâte élastique bien homogène qui va être un peu collante, repétrissez un peu à la main si besoin. Mettez-la dans un saladier allant au chaud dont vous filmerez le dessus puis déposez le tout dans le four éteint au chaud durant 1 heure.

Au bout de ce temps votre pâte doit avoir doublé de volume, sortez la et « dégazez » la en appuyant dessus à plusieurs reprises avec une spatule ou votre point pour la faire retomber. Cette opération permet de répartir les bulles de gaz dans toute votre pâte pour donner un meilleur résultat.

 

Ceci fait, filmez à nouveau le saladier et mettez le cette fois au frigo durant 1 heure 30 pour que le beurre durcisse un peu et rende votre pâte plus facile à manipuler ensuite. Elle va par ailleurs lever encore, ce qui est normal aussi.

Au terme de ce temps, farinez votre plan de travail et préparez une plaque de four que vous aurez recouverte de papier sulfurisé.

 

A nouveau allumez votre four sur 170° durant 5 minutes puis éteignez-le.

Retravaillez un peu votre boule de pâte et détaillez la pour faire nos fameux lapins.

Je vous montre 2 modèles possibles, regardez mes petites photos :

Pour le lapin N°1 vous devrez détailler :

  • une boule de 100gr que vous étirerez en long boudin et que vous enroulerez en escargot
  • une boule de 50gr pour faire la tête (modelez la un peu en forme d’œuf)
  • une seconde boule de 50gr que vous entaillerez comme sur la photo pour former les oreilles
  • une boule de 20gr pour former la queue

Pour le lapin N°2 

  • une boule de 100gr que vous étirerez en un boudin un peu plus long que le précédent
  • une boule de 30 gr pour la queue

Sur votre plaque de four montez ensemble ces différents éléments comme sur les photos pour former vos lapins en « collant » les diverses parties avec un petit peu d’eau. Prenez soin de bien écarter les oreilles dans les 2 cas. Vous pourrez en faire 2 ou 3 par plaque selon la place mais il faudra bien les espacer car ils vont encore lever et grossir et risquent de se coller les uns aux autres. Vous pouvez bien sûr réduire les poids pour faire des lapins plus petits.

Lapin N°1
Lapin N°1
Lapin N°2
Lapin N°2

Insérez une pépite de chocolat pour marquer l’œil pour le modèle n°1 puis mettre vos lapins à lever une ultime fois dans votre four chaud et éteint durant 20 minutes. Une fois le temps écoulé, badigeonnez très délicatement (pour ne pas qu’elles retombent) vos petites bêtes bien gonflées avec un œuf battu et un pinceau. Vous pouvez rajoutez un peu de sucre en grains pour encore plus de gourmandise si vous voulez.

 

Enfournez vos lapins à 180° durant 20 minutes en surveillant, ils doivent prendre une belle couleur dorée mais attention qu’ils ne brûlent pas, tout dépend du four de chacun.

petits pains simples

Cette pâte peut bien entendu vous permettre de faire des brioches rondes ou en forme de petits pains longs plus classiques ou de donnez libre cours à votre imagination. Vous pouvez l’aromatiser avec de la fleur d’oranger si vous aimez mais aussi insérer les pépites de chocolat au moment du façonnage en les répartissant dans votre boule de pâte ce qui rendra vos brioches encore plus savoureuses.

 

Bravo! vous avez réussi des brioches que même votre boulanger vous enviera!

Une fois cuites, elles pourront se congeler sans problème s’il vous en reste (ce dont je doute 😉 . Elles retrouveront leur moelleux en les passant au four doux quelques minutes de quoi vous régalez au petit déjeuner ou au goûter.

Si vous avez des questions sur la réalisation de cette recette n’hésitez pas à me les poser!

Et n’oubliez pas, faites-vous plaisir!

 

 

Publicités

Recette : tarte au citron, l’incontournable!

Salut mes bloguivores!

j’espère que vous avez la pêche avec cet « été indien » qui ne veut pas finir pour notre plus grand bonheur! difficile de se dire, avec ces belles journées encore gorgées de soleil, que Noël c’est dans 2 mois!

Avant de vous livrer la petite recette de ma tarte au citron, je donne à mes perspicaces lectrices la solution de la photo mystère qui figurait dans mon précédent article au sujet d’Halloween : eh oui les filles bravo à vous! vous aviez deviné, il s’agissait bien du détail d’une toile d’araignée couverte de rosée et prise en mode macro, un mode magique permettant de distinguer de tels détails, invisibles à l’œil nu! le principal était de ne pas voir la petite bête qui avait réalisé ce chez d’oeuvre de la nature.

Ceci fait, place à la gourmandise avec l’incontournable tarte au citron, une valeur sûre (ou une vraie tuerie si vous préférez!) qui fera toujours de l’effet auprès de vos invités ou qui vous redonnera le sourire en cas de crise de morosité!

Facile et assez rapide à réaliser si l’on utilise une pâte du commerce, vous allez peut être devenir accros, attention je vous aurai prévenu(e)s! Lire la suite

Halloween: des histoires, des jeux et une promo!

Tremblez braves gens car Halloween c’est bientôt « le retour » ! et on peut se demander légitimement pourquoi une flopée de monstres nous assaillent à la date du 31 octobre de chaque année. Suivez-moi si le cœur vous en dit, je vais tenter d’éclairer votre lanterne!

Lire la suite

Entretien de vos bijoux, 1ere partie

Des conseils pour le nettoyage de vos bijoux à découvrir sur le blog de Marie Christine alias Boutique Astrallia. N’hésitez pas également à visiter sa jolie boutique sur Un Grand Marché, elle fait des merveilles dans son petit coin de France où chantent les cigales!

Boutique Astrallia

Bonjour tous le monde !

J’espère que vous allez bien, tout comme moi 😉

Ici l’automne s’installe doucement, « les feuilles mortes se ramassent à la pelle » elles vont au compost et les bulbes de printemps sont en place 😉

Suite à la demande d’une de mes plus fidèles clientes et après avoir fait pas mal de recherches sur le Net, en y ajoutant mes expériences personnelles, voici quelques conseils pour entretenir vos bijoux !

Conseils généraux :

Agir toujours avec douceur !

Rassemblez tout ce dont vous aurez besoin avant de commencer et suivant les bijoux à nettoyer : liquide vaisselle, eau tiède, vieille brosse à dent, chiffon en coton ou essuie-tout, huile, huile d’olive, etc.

Pour ma part je me place à côté de mon évier, juste en face d’une fenêtre, car il est plus confortable d’être bien éclairé pour faire ce travail.

Perles en bois d’olivier :

Appliquer de temps en temps un…

Voir l’article original 310 mots de plus

Parodontite : au cas où vous auriez une dent contre votre dentiste !

La vieillesse apporte la sagesse dit-on souvent, je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas elle engendre son lot de petits et gros bobos, ça c’est sûr ! Si certains sont bien visibles, d’autres au contraire sont tapis dans l’ombre et mijotent sous le couvert durant des années puis un jour décident de prendre place à votre table.

C’est le cas de la parodontite. Mais qu’est ce que c’est que cette bête là me direz-vous ? Allez, comme vous êtes sympa je vous explique 🙂

Imaginez qu’un bon matin, en mordant dans votre bon morceau de baguette fraîche vous vous aperceviez qu’une de vos dents bouge. Vous allez aussi sec rendre visite à votre dentiste favori, vous savez celui qui vous « soigne » depuis dix ans et qui vous dit depuis tout ce temps en poussant la chansonnette que tout va toujours bien, que le tartre c’est bon pour les autres mais sûrement pas pour vous, que vous pouvez croquer la vie à pleines dents et que venir lui faire un petit bonjour une fois par an c’est bien suffisant !

Sauf que ce coup-ci, il vous tient un tout autre discours !

_ Effectivement vos dents bougent ma petite dame, vous faites une parodontite car le tartre s’est accumulé en dessous des gencives. Lire la suite

Recette : Le felfel marocain ou poivrons grillés à l’ail

Salut mes bloguivores ♥

Trop de travail, trop de chaleur et aussi une grosse panne de ma Free box ont fait que j’ai un peu délaissé mon cher petit blog ces derniers temps. Pour le travail j’en ai toujours et au moins jusqu’à Noël (je vous montre pour le plaisir l’épicerie miniature sur laquelle j’étais, entre autre, occupée), pour ma box j’ai adopté le système D car chez Free ils sont tout sauf pressés de dépanner leurs clients, quant à la chaleur elle semble bien partie pour durer encore un moment même si l’on respire un peu mieux aujourd’hui.

Vitrine ModelingHandCO

Qu’à cela ne tienne, je prends quand même mon clavier à deux mains pour vous livrer une petite recette d’été. Comme le soleil nous donne de furieuses envies de barbecue dans le jardin, c’est l’occasion pour moi de vous faire partager un plat que l’on trouve fréquemment sur les tables marocaines et qui nécessite cet accessoire, je veux parler des poivrons grillés à l’ail appelés « felfel » (sorte de traduction phonétique pour le mot poivron en arabe).

Alors bien sûr il faut aimer les goûts très prononcés du poivron et de l’ail me direz vous, mais si c’est le cas, je vous assure que vous allez vous régaler. Ce plat est plutôt un accompagnement servi comme une petite salade et que l’on a plaisir à manger là bas du bout des doigts en s’aidant d’un bon morceau de pain frais. Ici, vous pourrez aussi l’associer à vos grillades en complément de pommes sautées ou de pommes frites, de riz, ou de boulgour par exemple.

 

La recette est simplissime et son secret réside dans le fait que les poivrons sont dépouillés de leur peau ce qui leur permet d’être fondants doux et très agréables en bouche. Lire la suite