Recette : tarte au citron, l’incontournable!

Salut mes bloguivores!

j’espère que vous avez la pêche avec cet « été indien » qui ne veut pas finir pour notre plus grand bonheur! difficile de se dire, avec ces belles journées encore gorgées de soleil, que Noël c’est dans 2 mois!

Avant de vous livrer la petite recette de ma tarte au citron, je donne à mes perspicaces lectrices la solution de la photo mystère qui figurait dans mon précédent article au sujet d’Halloween : eh oui les filles bravo à vous! vous aviez deviné, il s’agissait bien du détail d’une toile d’araignée couverte de rosée et prise en mode macro, un mode magique permettant de distinguer de tels détails, invisibles à l’œil nu! le principal était de ne pas voir la petite bête qui avait réalisé ce chez d’oeuvre de la nature.

Ceci fait, place à la gourmandise avec l’incontournable tarte au citron, une valeur sûre (ou une vraie tuerie si vous préférez!) qui fera toujours de l’effet auprès de vos invités ou qui vous redonnera le sourire en cas de crise de morosité!

Facile et assez rapide à réaliser si l’on utilise une pâte du commerce, vous allez peut être devenir accros, attention je vous aurai prévenu(e)s! Lire la suite

Publicités

Halloween: des histoires, des jeux et une promo!

Tremblez braves gens car Halloween c’est bientôt « le retour » ! et on peut se demander légitimement pourquoi une flopée de monstres nous assaillent à la date du 31 octobre de chaque année. Suivez-moi si le cœur vous en dit, je vais tenter d’éclairer votre lanterne!

Lire la suite

Entretien de vos bijoux, 1ere partie

Des conseils pour le nettoyage de vos bijoux à découvrir sur le blog de Marie Christine alias Boutique Astrallia. N’hésitez pas également à visiter sa jolie boutique sur Un Grand Marché, elle fait des merveilles dans son petit coin de France où chantent les cigales!

Boutique Astrallia

Bonjour tous le monde !

J’espère que vous allez bien, tout comme moi 😉

Ici l’automne s’installe doucement, « les feuilles mortes se ramassent à la pelle » elles vont au compost et les bulbes de printemps sont en place 😉

Suite à la demande d’une de mes plus fidèles clientes et après avoir fait pas mal de recherches sur le Net, en y ajoutant mes expériences personnelles, voici quelques conseils pour entretenir vos bijoux !

Conseils généraux :

Agir toujours avec douceur !

Rassemblez tout ce dont vous aurez besoin avant de commencer et suivant les bijoux à nettoyer : liquide vaisselle, eau tiède, vieille brosse à dent, chiffon en coton ou essuie-tout, huile, huile d’olive, etc.

Pour ma part je me place à côté de mon évier, juste en face d’une fenêtre, car il est plus confortable d’être bien éclairé pour faire ce travail.

Perles en bois d’olivier :

Appliquer de temps en temps un…

Voir l’article original 310 mots de plus

Parodontite : au cas où vous auriez une dent contre votre dentiste !

La vieillesse apporte la sagesse dit-on souvent, je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas elle engendre son lot de petits et gros bobos, ça c’est sûr ! Si certains sont bien visibles, d’autres au contraire sont tapis dans l’ombre et mijotent sous le couvert durant des années puis un jour décident de prendre place à votre table.

C’est le cas de la parodontite. Mais qu’est ce que c’est que cette bête là me direz-vous ? Allez, comme vous êtes sympa je vous explique 🙂

Imaginez qu’un bon matin, en mordant dans votre bon morceau de baguette fraîche vous vous aperceviez qu’une de vos dents bouge. Vous allez aussi sec rendre visite à votre dentiste favori, vous savez celui qui vous « soigne » depuis dix ans et qui vous dit depuis tout ce temps en poussant la chansonnette que tout va toujours bien, que le tartre c’est bon pour les autres mais sûrement pas pour vous, que vous pouvez croquer la vie à pleines dents et que venir lui faire un petit bonjour une fois par an c’est bien suffisant !

Sauf que ce coup-ci, il vous tient un tout autre discours !

_ Effectivement vos dents bougent ma petite dame, vous faites une parodontite car le tartre s’est accumulé en dessous des gencives. Lire la suite

Recette : Le felfel marocain ou poivrons grillés à l’ail

Salut mes bloguivores ♥

Trop de travail, trop de chaleur et aussi une grosse panne de ma Free box ont fait que j’ai un peu délaissé mon cher petit blog ces derniers temps. Pour le travail j’en ai toujours et au moins jusqu’à Noël (je vous montre pour le plaisir l’épicerie miniature sur laquelle j’étais, entre autre, occupée), pour ma box j’ai adopté le système D car chez Free ils sont tout sauf pressés de dépanner leurs clients, quant à la chaleur elle semble bien partie pour durer encore un moment même si l’on respire un peu mieux aujourd’hui.

Vitrine ModelingHandCO

Qu’à cela ne tienne, je prends quand même mon clavier à deux mains pour vous livrer une petite recette d’été. Comme le soleil nous donne de furieuses envies de barbecue dans le jardin, c’est l’occasion pour moi de vous faire partager un plat que l’on trouve fréquemment sur les tables marocaines et qui nécessite cet accessoire, je veux parler des poivrons grillés à l’ail appelés « felfel » (sorte de traduction phonétique pour le mot poivron en arabe).

Alors bien sûr il faut aimer les goûts très prononcés du poivron et de l’ail me direz vous, mais si c’est le cas, je vous assure que vous allez vous régaler. Ce plat est plutôt un accompagnement servi comme une petite salade et que l’on a plaisir à manger là bas du bout des doigts en s’aidant d’un bon morceau de pain frais. Ici, vous pourrez aussi l’associer à vos grillades en complément de pommes sautées ou de pommes frites, de riz, ou de boulgour par exemple.

 

La recette est simplissime et son secret réside dans le fait que les poivrons sont dépouillés de leur peau ce qui leur permet d’être fondants doux et très agréables en bouche. Lire la suite

Vendre ses créations, expérience de créatrice : Lilyperle, la Lily de ma vallée

Nous célébrons aujourd’hui une bien agréable fête puisque c’est celle du travail en ce 1er mai. Agréable par la symbolique qu’il y a derrière mais aussi par la fleur qui la représente, je parle bien sûr du muguet. Son parfum enivrant est incomparable mais malheureusement si éphémère puisque comme toute fleur, le muguet fane, hélas.

Vous pouvez cependant, si votre budget vous le permet, vous offrir ses effluves délectables tout au long de l’année, grâce à monsieur Christian Dior. Cet homme qui sait si bien habiller les femmes, sait aussi les parfumer et a eu l’excellente idée de créer Diorissimo, une fabuleuse eau de toilette qui sent, je vous le donne en mille, le muguet! Si vous n’avez jamais eu le plaisir de le respirer, croyez moi, si vous aimez et cherchez à retrouver cette odeur fidèlement, Diorissimo est le parfum qu’il vous faut (et je n’ai pas d’actions chez Dior rassurez-vous).

Pour la petite histoire, à la Belle Epoque, l’usage voulait que les petites mains qui travaillaient pour les grands couturiers français recevaient un brin de muguet à l’occasion du 1er mai. En hommage à cette ancienne tradition, Christian Dior a choisi le muguet pour emblème de sa maison de couture.

Mais quel est le rapport de tout ceci avec le titre de mon article me direz vous? eh bien il se cache dans Lily, le prénom de la créatrice que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui, car muguet dans la belle langue de Shakespeare se dit Lily of the Valley, n’est-ce pas là une consonance merveilleuse? Il faut bien reconnaître que certains mots ou expressions françaises font pâle figure devant leur traduction anglaise et je trouve que c’est vraiment le cas ici.

Ce petit aparté floral et linguistique étant dit, place maintenant au délicat univers d’une femme talentueuse qui a eu la gentillesse de bien vouloir partager avec nous son expérience de créatrice artisanale, je veux donc parler de Lilyperle Lire la suite